OPEL

L’Opel COmbo Life joue la carte de l’élégance classique et montre que les ludospaces aussi peuvent enfiler un smoking.

Opel Combo Life : chacun sa route, chacun son chemin.

Surfant sur la nouvelle flamme qui anime les ludospaces, dans la foulée des sorties du Peugeot Rifter et du Citroën Berlingo, Opel dégaine un Combo Life qui vient ainsi compléter la fratrie. Mais si ces trois fourgonnettes familiales partagent la même plateforme, chacune a son identité propre. Le Combo Life est là pour en témoigner.

Les ludospaces sont-ils à l’aube d’un nouvel âge d’or ? C’est en tout cas ce que l’on pourrait croire en jetant un œil sur le calendrier des sorties à venir. Les six fourgonnettes familiales les plus vendues en France ont été renouvelées cette année ou vont l’être dans les prochains mois. Flambant neufs, le Peugeot Rifter et le Citroën Berlingo ont déjà pris la route. Le Ford Tourneo Connect a été restylé en début d’année et le nouveau Kangoo de Renault débarquera l’année prochaine avec, dans son ombre, le Mercedes Citan. L’Opel Combo Life entre également dans l’arène. Ce nouveau venu vient compléter la fratrie qu’il compose avec le Rifter du Lion et le Berlingo des Chevrons.
Mais pas question pour le groupe PSA de proposer des clones qui se différencient uniquement par leur badge. Le groupe n’a pas lésiné sur les moyens pour le renouvellement de ses trois ludospaces. Ils partagent en effet la même plateforme EMP2, celle des Peugeot 308, 3008 et 5008 ou encore de la C4 Picasso. Mais les différences qui les séparent sont nombreuses. À commencer par le look. Le Rifter coche toutes les cases des SUV, le Berlingo joue la carte de la continuité avec la Citroën C3 et ses lignes ô combien originales et le Combo Life se présente sous un jour plus sérieux. Surmoi germanique oblige, le protégé du Blitz joue la carte de l’élégance classique, avec une calandre trapézoïdale, des optiques qui rappellent ceux de l’Insignia et des lignes plus marquées à l’avant. La signature lumineuse arrière diffère également pour compenser des flancs qui restent identiques sur les trois ludospaces. Le résultat est probant : chacun des trois modèles complète parfaitement les autres et l’on peut saluer le travail des designers qui ont réussi à proposer trois ambiances bien différentes en partant d’une même plateforme.

Navette spacieuse

À l’intérieur, l’espace à vivre est toujours aussi impressionnant. La capacité d’emport maximale dépasse allégrement les 2 000 l ! La hauteur sous plafond est également l’une des grandes forces de ce Combo Life qui représente le parfait chaînon manquant entre les SUV compacts à l’habitabilité réduite et les plus grands Crossover, plus chers et plus encombrants. Ce positionnement est des plus judicieux. Pas étonnant, alors, que la planche de bord reprenne ce qui se fait de mieux aujourd’hui dans le domaine des technologies d’info-divertissement et d’aides à la conduite. Le surmoi utilitaire n’est absolument pas sensible dans cet intérieur bien fini, valorisant et moderne. Grâce au recours à la plate-forme EMP2, le Combo Life propose un équipement royal : affichage tête haute, régulateur de vitesse adaptatif, caméra de recul 180°, système multimédia maison, recharge par induction, comptabilité Android Auto et Apple CarPlay, navigation 3D… rien ne manque à l’appel.
Sous le capot, le Combo Life embarque deux moteurs essences (1,2 l PureTech en 110 et 130 ch) et trois diesels (75, 100 et 130 ch). Ils s’associent à des boîtes manuelles à cinq et six vitesses. Une boîte automatique à huit vitesses avec système Quickshift est au programme du plus gros moteur diesel. Les tarifs débutent à 21 300 € avec la version 1,2 l 110 ch BVM6 essence ou le petit 1,5 l 75 ch BVM5 diesel en finition Essentia. Si celle-ci est déjà bien dotée (climatisation manuelle, autoradio Bluetooth USB, aide au démarrage en côte, régulateur / limiteur de vitesse, contrôle électronique de pression des pneumatiques ainsi que le pack Caméra Opel Eye – avertisseur de changement de voie intempestif, reconnaissance des panneaux de signalisation couplée au régulateur / limiteur de vitesse, alerte somnolence), deux autres niveaux de finitions, Enjoy (22 300 €) et Innovation (24 900 €) ajoutent des équipements de confort. Rappelons enfin qu’à l’instar du Berlingo et du Rifter, l’Opel Combo Life est disponible dans une version longue (+35 cm) qui offre encore plus d’espace à vivre. Celle-ci coûte 900 € de plus. Les ludospaces entrent définitivement dans un nouvel âge d’or.

Fiche technique de l’Opel Combo Life 110 ch essence :
• Moteur : 3-cylindres essence
• Cylindrée : 1 199 cm3
• Puissance : 110 ch
• Couple : 205 ch
• Poids : 1 256 kg
• Charge utile : 684 kg
• 0 à 100 km/h : 11,5 s
• Vitesse max. : 1 745 km/h
• Longueur : 4,40 m
• Largeur : 1,55 m
• Hauteur : 1,84 m
• Empattement : 2,79 m
• Volume du coffre : 597 l
• Capacité du réservoir : 60 l
• Consommation mixte : 5,5 l
• Émissions de CO2 : 121 g/km

2018-09-11T15:02:43+00:0006/09/2018|Categories: AUTO-MOTO & SPORTS|