Ford

Ford ressort la Ka et voit, pour elle, les choses en grand. En version +, la petite citadine gagne 30 cm et représente un excellent choix au rayon des citadines d’entrée de gamme.

Ford Ka +

qui peut le plus peut le moins

Longtemps mise de côté par Ford, trop occupé à reconquérir le monde au volant de ses vaillants SUV, la petite Ka reprend du service et se lance à l’attaque de l’entrée de gamme avec la Dacia Sandero en ligne de mire. Rebaptisée Ka+, elle s’avère proposer un excellent rapport dotation/prix.

Au plus fort de la crise de 2008, Ford n’avait pas jugé opportun de surfer sur le succès de sa Ka, la citadine au look amusant, aussi fiable que dynamique. Loin de l’accueil chaleureux rencontré par son aînée, la deuxième génération s’était rapidement vue mettre de côté. Remis sur de très bons rails après l’une des plus grosses tempêtes de l’histoire de l’automobile, le constructeur américain a ainsi attendu d’avoir reconquis le terrain perdu grâce, notamment, à ses SUV pour relancer sa petite dernière. Et pour mieux montrer qu’une page a été définitivement tournée, la voilà rebaptisée Ka+. Ce petit supplément d’âme se traduit par un gain notable en carrure. La cure de croissance est assez impressionnante puisque le nouveau modèle mesure 3,92 m de long soit 30 cm de plus que l’ancien ! La Ka+ se voit en effet dotée de deux portes supplémentaires à l’arrière et, donc, d’une habitabilité bien plus importante. Même le coffre de 270 l se montre pour le moins accueillant.

Sans compromis

En choisissant ouvertement de s’atta-quer à la Dacia Sandero, on aurait pu penser que la Ford Ka+ ferait quelques compromis, notamment au niveau des finitions. Mais il n’en est rien. L’intérieur, des plus modernes, est tout à fait valorisant et les plastiques ne viennent pas ternir un habitacle léché et assemblé avec soin. Mieux, le choix de matériaux durs semble armer la Ka+ contre les outrages du temps. Pour garder des prix contenus, Ford a pris le parti de puiser dans sa banque d’organes. Sous le capot, on retrouve ainsi le bon vieux 4-cylindres 1,25 l Zetec, qui officie depuis le milieu des années quatre-vingt-dix. Pour ce type de modèle, c’est largement suffisant et l’on se surprend à retrouver des sensations que les blocs actuels ne procurent plus.

Petits et grands moyens

Autre source de rentabilité, cette Ka-là est fabriquée en Inde, mais profite des réglages européens. Elle dispose ainsi d’un châssis retravaillé, notamment au niveau de la direction, des suspensions, de la barre antiroulis avant, de l’essieu arrière (avec barre de torsion), ainsi que des supports moteur. Portée par 82 ch, la petite Américaine s’en sort parfaitement en ville, son terrain de prédilection. Sur des voies plus rapides, il faudra tout de même la cravacher un peu et monter dans les tours pour obtenir un bon niveau de reprise. Le choix des pneus, les Continental Eco Contact 5, à faible résistance, fera sans doute débat : si l’on apprécie les consommations contenues qu’ils permettent (5 l/100 km en mixte), on est moins convaincu par leur adhérence sur chaussée humide. Quoi qu’il en soit, la Ka+ s’avère très sûre à conduire et jouit d’une insonorisation excellente pour la catégorie. Et pour cause : elle repose sur la plateforme de la Fiesta. À 9 990 € en version de base, et à 11 490 € en finition Ultimate (climatisation automatique, autoradio Bluetooth, connectivité Sync et système MyKey permettant de brider la voiture pour un jeune conducteur), la nouvelle venue est assurément un modèle économique. Pensez : la dotation la plus haut de gamme, toutes les options cochées, est à 14 500 €, soit le prix d’une Fiesta de base. Assurément, cette Ka-là est promise à un bel avenir.

Fiche technique Ford Ka +

• Carburant : Essence
• Moteur : 4-cylindres en ligne,
• Atmosphérique, 16 secondes
• Cylindrée : 1 198 cm3
• Transmission : Avant
• Puissance : 85 ch
• Couple : 112 Nm
• Boîte Manuelle : 5
• Conso mixte constructeur : 5 l/100 km
• Émissions CO2 : 114 g/km
• 0 à 100 km/h : 13,6 s
• Vitesse max : 168 km/h
• Dimensions : 3,93 x 1,70 x 1,52 m
• Réservoir : 42 l
• Coffre : 270 dm3
• Poids constructeur : 1 055 kg
• Catégorie fiscale : 5 CV
• Nbr. Portes : 5
• Nbr. Assises : 5
• Prix neuf : 11 490 €

Les plus :
• Rapport qualité/prix
• Insonorisation
• Finition pour la catégorie
• Habitabilité

Les moins :
• Pneus à faible résistance
• Pas d’écran tactile

2017-09-07T13:56:11+00:00 07/09/2017|Categories: AUTO-MOTO & SPORTS|Tags: |