Astuces

Astuces

Guide pratique du chargement et du remorquage


Un coffre est toujours trop petit pour emporter, en vacances, toutes les affaires que l’on souhaiterait… Il faut souvent placer certains bagages sur le toi ou installer une remorque. Mais chargement, comme remorquage, demandent de suivre quelques petites règles pour des trajets sans mauvaises surprises.

Il faut prévoir les maillots, les chaussures de marche ou la tente pour camper, ne pas oublier les vélos et les poussettes : les bagages s’entassent et pour éviter de se retrouver avec les raquettes de tennis en guise de dossier : un minimum d’organisation est à prévoir. Attention tout de même, une voiture plus lourde entraîne une conduite de route différente, prenez-le en compte. Si cela paraît évident, il est important de le rappeler : les bagages les plus volumineux sont à placer au fond du coffre ! Inutile de se précipiter en tentant de tout jeter, le coffre prend l’allure d’un camion de déménagement qu’il faut ordonner comme une partie de Tétris. Sur la banquette arrière : prévoyez de poser tout ce qui pourra être utile durant le trajet. Sinon vous devrez vous arrêter toutes les cinq minutes pour boire, manger, bouquiner, vous couvrir, etc.

Quand le coffre est plein, l’habitacle peut être exploité sans concessions. La glacière ou les valises souples pourront se placer à l’avant, tandis que les boites à jouets se glisseront sous les sièges autos à l’arrière. Si vous emmenez Brutus ou la minette, choisissez une cage ou un panier pour éviter un accident et une crise de nerfs par la même occasion… Enfin, votre toit pourra entasser de nombreux bagages volumineux : vélos, skis… mais la prise au vent fera croître les consommations. Mieux vaut, alors, miser sur le remorquage.

En toutes circonstances, la plaque d’immatriculation à l’arrière, comme les feux de signalisation devront rester visibles. À l’intérieur, le conducteur devra veiller à bien y voir dans ses rétroviseurs. Si vous avez choisi cette option pour emmener votre cheval, votre bateau ou votre jet ski, veillez à respecter scrupuleusement le poids tractable. La charge de remorquage est cruciale : mesurer avec un point bascule le poids total. Le centre de gravité devra être positionné à l’avant de la remorque (à environ 10 cm de l’essieu). Il faudra mettre un peu plus de poids sur cette partie-là et faire en sorte que la barre d’attelage ne penche pas en arrière. Pour votre sécurité, utilisez des œillets d’arrimage. Avant de partir jetez, un dernier coup d’œil au crochet qui fera le lien avec la voiture. Côté conduite, il ne faudra pas trop appuyer sur le champignon et préférez une conduite souple et anticipée : prenez vos virages très larges et anticipez toutes vos manœuvres bien en amont. Enfin, gonflez un peu plus vos pneus arrière.

Sur les aires de repos, on fait quoi ?

Si de nombreux accidents sont la conséquence de la fatigue au volant : un bon moyen de les prévenir est de s’arrêter sur les aires. Mais que faire une fois sur place ?

Si certaines aires de repos sont bien tristes, il faut tout de même s’y arrête et tenter de les rendre plus amusantes qu’elles n’en ont… l’air. Sur la longue route des vacances, l’arrêt s’avère obligatoire pour éviter les accidents absurdes. Et si le conducteur doit garder sa concentration, les passagers seront tenus d’être solidaires.

Pour commencer : prenez soin de vos membres. Étalez une serviette sur un coin de pelouse et prenez dix minutes pour vous étirer. Vous pouvez commencer par vous asseoir en écartant les jambes et en tentant de tendre vos bras le plus possible pour attraper le bout de vos orteils. Côté droit puis côté gauche.
Cet exercice sera une belle entrée en matière désempeser vos jambes engourdies par la route. Relevez-vous ensuite et, avec les mains sur la taille et les jambes écartées de la largeur de vos épaules, penchez votre buste de part et d’autre.
Et à chaque fois, prenez une grande inspiration et soufflez. La respiration compte beaucoup dans les moments de détentes (et même de stress oui d’angoisse), il faut s’en servir et évacuer sans pudeur tout l’air de vos poumons. Si vous ressentez le besoin de vous défouler un peu, vous pourrez faire le tour de l’aire en courant ou en marchant très vite. Les exercices abdominaux sont aussi très efficaces et une série de pompes sera bénéfique, quel que soit le nombre réalisé ! Si des enfants sont du voyage : il ne faudra pas oublier de prévoir un ballon. Cela paraît simple mais une simple balle peut changer votre vie.

Enfin, une petite sieste fera le bonheur de tout le monde. Un moment de calme où vous pourrez chantonner pour vous bercer et vous forcer à fermer les yeux. Si les enfants n’ont pas sommeil, proposez-leur de nettoyer la voiture. Ils seront ravis de se sentir utiles et vous pourrez rendre la tache ludique. Ils auront la charge de remplir le seau d’eau et d’astiquer un peu les pare-brise. Pour les enfants plus calmes, mais qui ne veulent pour autant pas dormir, prévoyez du papier à lettre ou des cahiers de coloriages.
Sinon vous pourrez leur proposer de faire une série de photos (l’occasion de garder un souvenir atypique des parents étalés sur la pelouse de l’aire de repos). Enfin s’ils sont infatigables, proposez-leur de s’asseoir et de compter le nombre de voitures rouges, puis jaunes, puis vertes, etc.

2018-06-13T11:32:34+00:00 12/06/2018|Catégories : AUTO-MOTO & SPORTS|Mots-clés : |