Triple vitrage

Le nec plus ultra

Double ou triple vitrage ?

La nuance se situe à quelques millimètres qui font pourtant toute la différence. Plus performant mais aussi plus cher, le triple vitrage est principalement destiné aux maisons écologiques, particulièrement soucieuses de leur consommation énergétique.
Dans un logement, la mauvaise isolation des fenêtres est la garantie d’une perte de chaleur importante. Pour s’assurer d’une meilleure con-
sommation énergétique, le simple vitrage ne suffit pas. Si une bonne partie des habitations sont désormais équipées de double vitrage, dont les performances sont plutôt étonnantes, quelle est l’utilité du petit dernier, le triple vitrage ?
Une triple protection

Une fenêtre mal isolée représente jusqu’à 20 % de déperdition de chaleur. Les double et triple vitrages ont donc l’avantage de retenir l’énergie à l’intérieur de la vitre. Mais, à la différence du premier, qui ne comporte que deux parois, le second, lui, est composé de trois couches d’une épaisseur de quatre millimètres, séparées par un gaz d’isolation (l’argon ou le krypton). Les espaces hermétiquement fermés entre les faces extérieure et intérieure de la fenêtre permettent alors d’augmenter les performances énergétiques et donc de faire des économies de chauffage. Mais c’est aussi une bonne solution pour garder une température fraîche en été, car cet équipement capte peu la chaleur du soleil.
L’allié des maisons basse consommation
Ainsi, le triple vitrage est indéniablement la meilleure isolation qui existe actuellement sur le marché. Mais son intérêt reste limité à un type bien particulier d’habitation. En effet, les logements « classiques » peuvent très bien se contenter d’un double vitrage, moins cher, plus facile à poser, et tout aussi performant dans cette configuration. En effet, sans une bonne isolation des murs et de la toiture, le triple vitrage perd de ses capacités et devient donc trop onéreux pour être réellement rentable. À la rigueur, les propriétaires d’une habitation ancienne située en zone particulièrement bruyante peu-vent avoir un intérêt à installer ce type d’équipement qui leur apportera un confort phonique indéniable. Mais c’est lorsqu’il est implanté dans les habitations respectueuses de l’environnement que le triple vitrage prend réellement tout son intérêt. On pense évidemment aux maisons passives ou écologiques dans lesquelles l’isolation particulièrement performante et l’absence de ponts thermiques permettent de limiter considérablement l’utilisation du chauffage, voire de s’en passer. Bref, le triple vitrage est avant tout l’allié de ceux qui ont choisi d’investir dans des maisons basse consommation.

Des détails à prendre en compte

Avant d’envisager de poser du triple vitrage chez vous, faites réaliser un bilan énergétique de votre habitation pour vous assurer de l’utilité d’un tel projet. Sachez également que ces fenêtres sont particulièrement lourdes en comparaison aux modèles plus classiques. Votre menuiserie ainsi que les charnières doivent être solides, sachant que l’épaisseur du triple vitrage ne s’y adapte pas toujours. Enfin, prévoyez un budget conséquent car le triple vitrage coûte bien plus cher que la version double, même si dans certains cas, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt.

2018-03-20T18:20:06+00:0020/03/2018|Catégories : HABITAT|