ESCAPADE AU HAVRE

LE HAVRE, LA BELLE CONTEMPORAINE

Longtemps, le Havre a fait figure de mal-aimée. Ville martyr, la plus détruite de France au sortir de la dernière guerre, elle attire aujourd’hui des visiteurs du monde entier grâce au génie d’Auguste Perret qui a su relever le centre-ville avec une architecture qui a valu au Havre son inscription à la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco en 2005.

UNE VILLE D’ARCHITECTS

Dès 1945 au début de la reconstruction, Auguste Perret choisit d’utiliser le béton armé (nouveau matériau à l’époque) pour unifier l’architecture de la ville, pour un style sans ornements. Les bétons bouchardés, lavés, les claustras, les colonnades, la fameuse trame de 6,24 m constituent la grammaire architecturale qui confèrera à la cité océane son allure unique au monde. Le chef d’œuvre de Perret, l’église Saint-Joseph, dédiée à la mémoire des victimes des bombardements, se singularise par une tour-lanterne octogonale, d’une hauteur de 110 mètres, faisant corps avec la base carrée de l’édifice, réunissant nef et chœur. Commencés en 1951, les travaux sont achevés en 1957 après la mort d’Auguste Perret par des architectes de son atelier.
Mais la modernité de la ville, c’est aussi « le Volcan » (Théâtre, scène nationale) du brésilien Oscar Niemeyer dans les années 80 et la bibliothèque portant son nom, Jean Nouvel  pour les Bains des docks en 2008, un extraordinaire complexe aquatique au design très épuré.

UNE VIE CULTURELLE DENSE

Une visite au MuMA (MUsée d’art Moderne André Malraux) est indispensable, 1er musée impressionniste de France après le Musée d’Orsay. Son fonds d’atelier Eugène Boudin, le roi des ciels comme l’appelait son élève Claude Monet, est exceptionnel. Des expositions temporaires absolument remarquables y sont régulièrement organisées. Tout comme à l’Abbaye de Graville -le plus ancien monument du Havre- fondée au XIème siècle, bien avant la naissance du Havre ordonnée par François Ier en 1517. Mais le moderne côtoie avec bonheur les édifices plus anciens. A l’occasion des 500 ans de la Ville en 2017, de nombreuses sculptures et installations d’artistes contemporains conçues pour cet anniversaire se sont durablement inscrites dans le paysage havrais.

OÙ MANGER?

Tous les étés, le front de mer s’habille de restaurants saisonniers qui attirent la population locale et les touristes. Le quartier (breton) St François est, le soir, le plus animé. Pour les gastronomes exigeants, le restaurant de Jean-Luc Tartarin, doublement étoilé, est calmement situé en bordure du Square
St Roch.

2018-06-25T16:43:16+00:00 25/06/2018|Catégories : TEMPS LIBRE|Mots-clés : |