PATRIMOINE

La Normandie médiévale offre une traversée du temps à travers forteresses, lieux sacrés, musées et festivals, pour ressentir les grands moments de l’histoire de France, depuis le Traité de Saint-Clair-sur-Epte en 911 qui accorde la future Normandie au chef Viking Rollon  jusqu’à la fin du Duché de Normandie en 1469.

AUTOUR DE GUILLAUME

Falaise, Caen et Bayeux sont indissociables de Guillaume le Conquérant. La première, résidence principale des Ducs de Normandie, est sa ville natale où il fit rénover le château familial en s’inspirant des forteresses anglaises. A Caen, Guillaume fit ériger un château vers 1060, l’une des plus vastes enceintes médiévales d’Europe, mais également l’Abbaye aux Hommes tandis que son épouse Mathilde fit édifier l’Abbaye aux Dames. A Bayeux, c’est la célébrissime tapisserie racontant la conquête normande de l’Angleterre par Guillaume qu’il faut admirer.

LE MONT-SAINT-MICHEL

Bâti sur un îlot rocheux, il aurait été fondé par l’évêque d’Avranches en 708 après que l’Archange lui fut apparu trois fois. Le Mont devint rapidement un lieu de pèlerinage majeur, pèlerinage accompli par la plupart des rois de France. Le Mont et sa baie, classés au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1979, figurent parmi les sites les plus visités de France.

NOBLES PIERRES

À quelques encablures de Coutances, le Château de Pirou est une forteresse retirée qui siège paisiblement. Jamais envahi, ce château, inscrit à l’Inventaire supplémentaire des Monuments historiques, trône fièrement depuis le XIIe s. au milieu des mielles.
Dans l’Eure, il faut visiter Château Gaillard sur la commune des Andelys, érigé sur l’ordre de Richard Cœur de Lion à la fin du XIIème pour protéger le Duché et sa capitale, Rouen des assauts du roi de France Philippe Auguste.
Dans l’Orne, le château de Carrouges, entouré de douves en eau, fut érigé à partir du 14ème siècle. Propriété de la même famille du XIVème siècle au début du XXème, il a pu ainsi conserver tout le charme d’une demeure habitée. Enfin, la Cité médiévale de Domfront a gardé son identité à travers le temps. Du château de Domfront, ne restent visibles que le donjon et la chapelle datant d’Henri 1er Beauclerc, fils de Guillaume le Conquérant et de Mathilde de Flandre. Tous les deux ans, s’y déroulent des fêtes populaires, les Médiévales de Domfront.

PIERRES SACRÉES

L’Abbaye de Jumièges compte parmi les plus anciens et les plus importants monastères d’Occident. Fondée en 654 mais consacrée en 1067 en présence de Guillaume le Conquérant, Victor Hugo l’avait surnommée « la plus belle ruine de France ». L’Abbaye de Graville, édifiée bien avant la fondation du Havre par François Ier ou l’Abbaye de Montivilliers valent le détour.
La splendide Abbaye du Bec-Hellouin fondée au XIème siècle, qui accueille encore une communauté de bénédictins, fut le plus grand centre intellectuel et spirituel de l’Occident chrétien durant tout le Moyen-âge. L’Abbaye de Bernay, qui influença l’éclosion de l’art roman en Normandie et l’Abbaye de Mortemer, fondée au XIIème siècle par le quatrième fils de Guillaume le Conquérant, constituent de véritables joyaux pour les amoureux des édifices religieux. A Evreux, capitale de l’Eure, la Cathédrale Notre-Dame et l’église abbatiale de St Taurin doivent figurer à votre itinéraire, d’autant plus que cette dernière abrite une châsse du XIIIème siècle, véritable pièce d’orfèvrerie unique, recouverte de feuilles d’or.
L’abbaye de Lessay, connue pour sa millénaire foire de la Sainte-Croix, l’abbaye d’Hambye dont l’ensemble monastique est remarquablement complet ainsi que l’abbaye de la Lucerne, dont le site exceptionnel s’étend sur 5 hectares, sont autant de merveilles de l’architecture sacrée.

2018-06-25T16:50:17+00:0025/06/2018|Catégories : TEMPS LIBRE|Mots-clés : |